La tête hors de l’eau.

1 (1)

 

 

Après chaque malheur ou presqu’accident. Après chaque maudit cancer de marde qu’on réussi à extirper des corps, on le dit et le redit, la vie c’est précieux.

Il faut la célébrer, la vivre au max,  remercier notre coeur battant à chaque nouveau matin qu’il nous permet de repartir la machine. Lire la suite

Publicités

Cuisiner des brioches.

1 (6).jpg

 

 

Sans raison apparente, mon fiston Élie a choisi l’Arabie Saoudite comme pays pour son exposé de fin d’année à l’école.  Une présentation à faire devant camarades et fratrie, de même que devant les parents qui se déplaceront en classe.

L’Arabie saoudite, la belle affaire. Déjà le drapeau du pays n’est pas une mince affaire à reproduire.  Lire la suite

Penser à Sophie.

Les Iles 2006 - 111

 

On a tous dans notre entourage, une amie, une collègue,

une voisine, une cousine,

une belle-soeur, une élève,

qui ne perd jamais son calme.

Son flegme ni son sang froid.

Quelqu’un qui ne laisse pas entendre sa voix de stentor pour ramener à l’ordre ses troupes. Qui explique doucement les choses, et les voilà qui se font. Pour qui y a jamais rien de grave.  Lire la suite

Les petits coquillages.

« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. » 

-Georges Bernanos.

 

IMG_3645

 

Penser à d’autres que soi… pendant qu’on pense à soi.

Équation complexe me direz vous? Contresens?

Non pas tant.

C’est tout à fait possible et même souhaitable me diraient certainement les bonzes du lâcher prise. Comme ces défis photos qu’on accepte en voyage et qui remplissent notre périple d’une mission ludique: « Prend une photo d’un animal! »  « Prend une photo d’un animal qui dort! » « Rapporte-moi un bout de bois qui ressemble à un animal qui dort! » Lire la suite

Une marche à la fois.

IMG_3613

Petit matin tôt.

Un peu pressé mais pas trop.

Sans grand espace pour l’imprévu.

Petit matin tôt normal quoi.

Ma menue quatre portes rutile sur la rue Quinn; toute enjolivée de la fin des lilas, des pancartes annonçant les ventes de garage passées, celles où je n’ai pas eu le temps de venir fouiner.  Ou celles à venir, où je me promet pourtant de passer jeter un oeil intéressé.  Lire la suite

Notes (à vous)

IMG_3574

 

C’est le printemps

Et sous la neige fondue j’ai retrouvé,

Une pelle cassée, une liste froissée, un marron grignoté.

Un bulbe arraché

Et des soupirs devant le bordel des rongeurs.

C’est le printemps, grand barda ménager.

Dans une craque du plancher j’ai trouvé;

un papille de boucle d’oreille, une mèche de cheveux pas teints, une perle de verre

Du temps pour t’écrire.

Et un sourire au songe de ce futile petit bonheur.

 

****

Les petits papiers, les mini notes.

Dans les cahiers dans les carnets.

Les offerts, les achetés, les accumulés; obsessive lubie.

Grifonnages posés là et ici.

Retrouvés souvent trop tard, parfois à temps, parfois pas.

Des cahiers remplis des ces encres précieuses.

Pensées folles qui se sauvent aussitôt nées

qu’on doit agripper avant qu’elles quittent le nid.

De l’esprit échevelé.

L’écriture en friche qu’on ne déchiffre pas.

Prescriptions pour guérir rien.

Sinon assouvir le besoin de créer.

Toujours.

 

 

À vous. Ça fait longtemps…