Affaire classée.

Dans ma vie, il y a parfois des tourbillons.

Des beaux-là. Pas des tornades dévastatrices ni cruelles.

Des tourbillons synonymes d’eau qui s’échappe gracieusement dans un cyclone parfaitement symétrique une fois la détente venue.

Pas juste des tourbillons d’eau de bain pleine de crasse plate.

Il y a des tourbillons de bain d’algues, de bain mousse rose.

Des tourbillons qui laissent une trainée de sable sur l’émail; petits grains d’or qui se sont agrippés aux orteils pendant une balade de vacances à la plage.

Mais aussi des tourbillons de temps qui fuit, qui file qui fly, qui me glisse entre les doigts, qui s’échappe sans demander son reste.

Je suis en ce moment au coeur d’un tourbillon. Une agitation contrôlée mais soudaine.

Je vis tout de même assez bien dans cet état de mouvance si ce n’est que je sens alors ma tête comme un classeur au tiroir défectueux.

Au tiroir qui ne se ferme jamais.

Laissant place à tous ces dossiers ouverts. Ces dossiers aux étiquettes tantôt neuves tantôt jaunies par le temps; le dossier Maison fricote avec le dossier Impôt, le dossier Actrice tente de s’entendre avec le dossier École, le dossier Maman s’ennuie parfois du dossier Couple et le dossier Amis se cache derrière le dossier Travail…

Il y a aussi les sous-dossiers; lunchs, épicerie, ménage, lavage et les dossiers enfouis sous la pile; massage, pilates, spa, cinéma.

Quelques jours de répit de tourbillon devant moi. Je ferai du ménage dans mon classeur et tenterai de faire reluire le dossier Jardinage. Et en étiquetterai peut-être un nouveau: Rien Faire. Pas une mince affaire.

Êtes-vous capables de faire ça vous autres, rien faire?

Ça se peut-tu rien faire? Ou du moins, ne pas s’en faire. Pour les dossiers entre temps laissés ouverts je veux dire.

En attendant ce soir, une pensée pour vous, que je n’oublie pas. Merci de ne pas me faire perdre de vue que j’ai ouvert récemment un dossier Écriture, et qu’il me fait grand’bien.

Je laisse s’échapper ici quelques mots dans le tourbillon du bain. Même si des papiers dans l’eau c’est jamais ben ben winner.

N’empêche, ces mots lâchés, je me sens ainsi un peu plus neuve et rafraîchie.

Prête pour le prochain mouvement.

Je m’agrippe et n’oublie pas, que je suis ma meilleure alliée dans cet état de tournoiement et d’agitation. Dans le tourbillon, il y a un passage, un nettoyage. Il y a de la vie, de l’enivrement, pour qui sait le voir.

Est-ce que je viens d’ouvrir un dossier Tourbillon moi-là?

Une autre affaire.

 

 

CastingGP

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Affaire classée.

  1. Quand c’est rendu que le soir, je me demande: « qu’est-ce qu’elle a dit ce matin, donc? » « Comment elle a dit ça? » Le ton, le style, le choix des mots, tout me plait dans vos billets. Je ne veux pas imiter, mais m’inspirer Rafraîchir le mien, de style!
    En passant, rien faire? Pas capable non plus. Et pourtant j’en aurais le temps!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s