Dimanche gris mais rose.

IMG_3140

La pluie et le temps frais ayant donné une direction autre à ce dimanche que j’avais souhaité sous le signe du décapage, je reprend un peu du retard pris dans mes publications lectures. Mon manucure est heureux. « Ça en fait au moins un » que je me dis en voyant mes marmots tourner en rond en reluquant par la fenêtre le trampoline vacant qui laisse filer la pluie.

De mon côté, je me laisse porter par ce premier mai gris mais pas triste puisque je le passe en partie avec entre les mains un titre à paraître tout bientôt à La Pastèque; Rose à petits pois.

Les illustrations crayonnées douces/tendres de Geneviève Godbout  sont comme autant de guimauves à la framboise qui fondent sur la langue. Pile poil dans mes goûts en matière d’illustrations, cette artiste illumine le papier d’un imaginaire un peu vintage qui m’avait séduite immédiatement en feuilletant Mauvais Poil chez Comme des géants. 

Aparté; vous pouvez vous offrir ou offrir un peu de la poésie en dessins de Geneviève Godbout (et celle de bien d’autres illustrateurs de talent) en allant faire un tour sur Sur ton mur. Clara-Rose a celle-ci dans sa chambre de grande fille de 7 ans, joli n’est-ce pas?

Vous trouverez ce sublime album en librairie au cours des prochains jours, mais déjà, sachez que vous y ferez la connaissance d’Adèle, tenancière d’un café face à la mer qui déborde de vie, de clients fidèles comme de visiteurs de passage. Adèle est le plus souvent toute en joie, excepté les jours de pluie. Elle en perd alors bonne humeur et sourire. Jusqu’au jour où elle découvre une paire de bottes de pluie roses sur le tapis de l’entrée de son café. Un soleil gravé dessous. Un oubli? Une invitation?

Un album pour faire rêver les petites filles -et les grandes- de posséder un jour un café à flanc d’océan. Pour faire rêver les femmes qu’un Lucas « solide comme le roc qui enlève toujours sa casquette quand il entre » existe pour elles aussi. Très jolie première histoire d’Amélie Callot. Un album pour faire rêver toute une chacune.

Une histoire rose rose rose mais pas vide ni trop sucrée.

Accord thé-lecture: je l’ai dégustée en compagnie du Thé Quatre-quart au citron de Davids tea.

Et des guimauves à la framboise de Mama Choka.

Et en écoutant Tom Odell.

Et c’était presque comme si j’étais au café Le tablier à petits pois d’Adèle.

Le soleil en plus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s